Israël Ariño – Le nom qui efface la couleur – Livre & Exposition

L’association Nature Humaine pour la photographie présente du 18 mai au 29 juin 2014, l’exposition et le livre – Le nom qui efface la couleur du photographe espagnol Israel Ariño au Moulin de la Filature à Le Blanc (36). Les photographies exposées enrichissent également un fonds photographique conservé à l’Ecomusée de la Brenne.

Israël Ariño, Le nom qui efface la couleur ©

Israël Ariño, Le nom qui efface la couleur ©

Le livre, Le nom qui efface la couleur, a été construit autour de la résidence de création 2013/2014 d’Israël Ariño. Co-édités par les Editions Filigranes & Editions Anómalas, Le nom qui efface la couleur a un tirage limité à 1000 exemplaires et est accompagné d’un texte de Sylvie Durbec:  Pierre qui pense, visage qui rêve.

Israël Ariño, Le nom qui efface la couleur © / Photophores

Israël Ariño, Le nom qui efface la couleur ©

Un texte sous forme de petit livret autonome, à promener au gré des contemplations esthétiques que nous offrent les travaux du photographe.

Israël Ariño, Le nom qui efface la couleur ©

Israël Ariño, Le nom qui efface la couleur ©

Une poétique du monochrome, voilà ce que nous propose Israël Ariño, accompagné avec force par les mots de Sylvie Durbec: « Noir sur blanc promenade des fils où se découvre le village intérieur de l’autre côté du bois ». 

Israël Ariño, Le nom qui efface la couleur ©

Israël Ariño, Le nom qui efface la couleur ©

Le comité de sélection Nature Humaine souligne d’ailleurs avoir été séduit « par son approche photographique noir et blanc empreinte d’onirisme intemporel ». Cette résidence a été l’occasion pour l’artiste de confronter un territoire à sa démarche singulière.

S’inscrivant dans une recherche formelle de la trace et de la disparition, le photographe-auteur explore en nuances de noir, de gris et de blanc le territoire dans lequel il s’inscrit. Un territoire dont nous apercevons peu à peu les frontières en faisant raisonner entre elles les photographies du Nom qui efface la couleur

Israël Ariño, Le nom qui efface la couleur ©

Israël Ariño, Le nom qui efface la couleur ©

Les prises de vues d’Israël Ariño se batissent autour de visages anonymes, d’animaux, de paysages, mystiques et brumeux. Une ferme à l’abandon, un intérieur de maison avec ses tapisseries, de vieilles voitures, une forêt. Image après image, piste après piste dans ce labyrinthe de signes visuels, le spectateur s’interroge : quel est notre regard sur le monde? Notre environnement proche peut-il encore être poétique? Derrière la couleur du quotidien, quel nom place t-on? L’évasion? Le rêve? L’ailleurs?

Une démarche singulière, donc. C’est aussi cela la photographie: une invitation au voyage intérieur, une invitation à explorer notre fenêtre artistique sur le monde, et on ne saurait que trop remercier Israël Ariño de nous offrir cela.

Israël Ariño, Le nom qui efface la couleur ©

Israël Ariño, Le nom qui efface la couleur ©

Informations pratiques: 

Le nom qui efface la couleur – Exposition du 17 mai au 29 juin 2014

Moulin de la Filature – Rue du Moulin – 36300 Le Blanc

Parking – Accès libre et gratuit

Vernissage: VENDREDI 16 MAI 2014

17h30 : Annonce du/de la lauréat(e) de la résidence Nature Humaine pour la photographie,

Vernissage de l’exposition Le nom qui efface la couleur – Israel Ariño. Présentation et signature du livre par le photographe. Moulin de la Filature, Le Blanc (36).

Visites commentées pendant toute la durée de l’exposition:

jeudi 29, vendredi 30 & samedi 31 mai – toutes les heures – 14h à 18h

samedi 14 juin & dimanche 15 juin – toutes les heures – 14h à 18h

samedi 21 juin & dimanche 22 juin – toutes les heures – 14h à 18h

samedi 28 juin & dimanche 29 juin – toutes les heures – 14h à 18h

*

www.israelarino.com

www.naturehumainephoto.fr

www.filigranes.com

www.edicionesanomalas.com

Sébastien Appiotti