Exposition «Get Hold of This Space»: carte de l’art conceptuel au Canada

Le Centre culturel canadien, situé dans le 7e arrondissement de Paris, propose à partir du 20 mai la 2nde partie de son exposition  » Get Hold of This Space », centrée sur l’art conceptuel, qui s’est développé dans le territoire canadien entre 1960 et 1980.

Composée d’oeuvres et de documents d’archives d’institutions culturelles, d’écoles d’art, d’archives personnelles et de collections privées, cette exposition propose un regard inédit et singulier sur la pluralité de l’art contemporain au Canada.

Michael Snow, Venetian Blind, détail, 1970, Banque d’oeuvres d’art du Conseil des Arts du Canada, Ottawa / photo-phores.com / Photophores

Michael Snow, Venetian Blind, détail, 1970, Banque d’oeuvres d’art du Conseil des Arts du Canada, Ottawa / photo-phores.com / Photophores

Cette exposition est également un aperçu de l’apport spécifique du Canada dans la conceptualisation des expressions artistiques contemporaines. Canada, dont l’immensité territoriale, la diversité culturelle, et les réseaux artistiques ont été porteurs d’expérimentations à fort impact.

L’art conceptuel canadien a abordé de nombreuses questions liées à la géographie, à la politique, au corps, au langage, à l’institution et à la définition de l’art lui-même.

Détail de Françoise Sullivan, Promenade entre le Musée d’art contemporain et le Musée des beaux-arts de Montréal, 1970, Coll. Musée des beaux-arts de Montréal, don de Françoise Sullivan / photo-phores.com / Photophores

Détail de Françoise Sullivan, Promenade entre le Musée d’art contemporain et le Musée des beaux-arts de Montréal, 1970, Coll. Musée des beaux-arts de Montréal, don de Françoise Sullivan

La première partie, présentée du 7 février au 25 avril au Centre culturel canadien, a porté sur la critique de l’institution et le développement des réseaux, notamment par la production de magazines et de centres d’exposition gérés par les artistes eux-mêmes. Intitulée « De l’atelier à l’entreprise / Détournements institutionnels et médiatiques / Art, idée, technologies », ce premier volet de « Get Hold of This Space » a montré diverses expériences de pratiques artistiques sortant des canons traditionnels de l’art et a également porté sur l’infiltration de l’art dans le monde des affaires et sur la sphère publique.

La seconde partie de l’exposition traite de la dimension politique, culturelle et sociale de la distance géographique propre au territoire canadien. Les oeuvres présentées nous montrent comment les artistes ont été conduits à explorer des formes nouvelles de communication et de transmission pour dépasser les frontières provinciales et internationales, préfigurant la connectivité et le développement exponentiel des réseaux à l’échelle du globe.

Détail de Françoise Sullivan, Promenade entre le Musée d’art contemporain et le Musée des beaux-arts de Montréal, 1970, Coll. Musée des beaux-arts de Montréal, don de Françoise Sullivan / photo-phores.com / Photophores

Détail de Françoise Sullivan, Promenade entre le Musée d’art contemporain et le Musée des beaux-arts de Montréal, 1970, Coll. Musée des beaux-arts de Montréal, don de Françoise Sullivan

Sous-titrée « Paysage, Site, Géographie » cette partie inclut des oeuvres et des documents d’archives suivants:

David Askevold, Wallace Brannen, Daniel Buren, Melvin Charney, Greg Curnoe, Jean-Marie Delavalle, Christos Dikeakos, Dean Ellis, John Greer, General Idea (AA Bronson, Felix Partz, Jorge Zontal), Rodney Graham, Image Bank (Michael Morris, Vincent Trasov), Carole Itter, Richards Jarden, Robert Kleyn, Gordon Lebredt, Glenn Lewis, Ken Lum, Allan Harding MacKay, Ian Murray, N.E. Thing Co. (Iain Baxter, Ingrid Baxter), Dennis Oppenheim, Harold Pearse, Michael Snow, Françoise Sullivan, Bill Vazan, Jeff Wall, Ian Wallace, Theodore Wan, Paul Woodrow, et Tim Zuck.

Image extraite de Ken Lum, Entertainment for Surrey, 1978 Surrey Art Gallery, don de l’artiste  / photo-phores.com / Photophores

Image extraite de Ken Lum, Entertainment for Surrey, 1978
Surrey Art Gallery, don de l’artiste

Détail de Françoise Sullivan, Promenade entre le Musée d’art contemporain et le Musée des beaux-arts de Montréal, 1970, Coll. Musée des beaux-arts de Montréal, don de Françoise Sullivan - http://photo-phores.com / Photophores

Détail de Françoise Sullivan, Promenade entre le Musée d’art contemporain et le Musée des beaux-arts de Montréal, 1970, Coll. Musée des beaux-arts de Montréal, don de Françoise Sullivan

Il est enfin à noter que le vernissage de cette exposition se tiendra dans le cadre de la Nuit européenne des musées, le samedi 17 mai, de 18h à 02h (entrée libre).

 

Informations pratiques: 

Centre culturel canadien

5, rue de Constantine – 75007 Paris

Tél : 01 44 43 21 90

Accès : Métro et RER : Invalides, Bus : 28, 49, 63, 69, 83, 93

Entrée libre du lundi au vendredi de 10h00 à 18h00, du 20 mai au 9 septembre

www.canada-culture.org

Sébastien Appiotti