Le traitement high-key

Le high-key, par définition, est une image aux tonalités claires, voire très claires. Il s’agit d’un procédé que vous connaissez surement sans le savoir, puisqu’il est très largement utilisé dans la publicité, la photo de beauté, de cosmétique, de mode, de bijoux etc. En effet, le principe de ce traitement est de faire ressortir les détails essentiels de la photographie.

Les pros vous diront qu’un vrai high-key se fait dès la prise de vue, et que ce n’est pas un post-traitement à part en soi. Il faudrait donc peut-être renommer cet article « le traitement STYLE high-key » pour être plus juste.

Voici quelques-uns de mes high-keys :

Copie de someonelikeu angéliquehalf

HIGH KEYY

C’est un traitement osé, plutôt difficile à réaliser sans s’y être entrainé, et qui n’est pas adapté à toutes les photos, mais dont le rendu est très esthétique lorsqu’il est réussi.

Je n’ai pas la prétention de proposer ici un tutoriel universel, et encore moins de me lancer dans quelque chose de précis et complexe comme on en trouve déjà beaucoup. Ainsi un « vrai » tutoriel high-key pour Photoshop par exemple est juste incompréhensible pour un débutant !

Je vous dévoile simplement ma petite recette personnelle pour vous aider à vous lancer ! Bien sûr, comme d’habitude, il faudra adapter le dosage à chaque photo.

Mes explications se basent sur l’utilisation combinée de mes deux logiciels fétiches : Photofiltre, pour les modifications primaires, et The Gimp, pour l’équilibrage final des courbes de niveaux.

Il est à mon sens impossible de réaliser un beau high-key uniquement avec Photofiltre car il n’est pas assez précis dans la modification des courbes.

Le principe du traitement high-key est de volontairement surexposer la photo afin d’avoir pour rendu une photo très lumineuse et surtout épurée, mettant en avant uniquement les détails essentiels, par exemple les yeux, le maquillage, les bijoux, les cheveux du modèle… bref autant d’éléments auxquels il faudra faire attention à la prise de vue.

Le traitement style high-key convient donc tout particulièrement pour des portraits soignés, pris sur un fond clair et neutre.

Cependant l’exemple que j’ai choisi ici est délibérément une photo toute simple, qui ne remplit pas nécessairement tous les critères idéaux, pour vous prouver l’efficacité de la méthode. Mais gardez à l’esprit que plus la photo de base sera épurée, meilleur sera le rendu.

elora

Finalement, contrairement à une idée reçue le seul critère indispensable est que la photo de base soit correctement exposée, voire déjà assez lumineuse. Elle peut être à la limite de la surexposition, mais il ne faut surtout pas cramer les tons clairs, sinon votre photo n’aura aucun volume ; et inversement elle ne doit en aucun cas être sous-exposée.

C’est parti :

– Ouvrez la photo dans Photofiltre

– Passez la en « niveaux de gris »

– Cliquez 3 fois sur le bouton « gamma + »

– 2 fois sur le bouton « contraste + »

– A nouveau 2 fois sur le bouton « gamma + »

– Et une fois sur « renforcer les tons sombres »

Vous obtenez ceci :

elora midhk

– Enregistrez sous

– Ouvrez cette nouvelle image dans The Gimp

– En face de Canal, choisissez dans la liste Valeur

– Modifiez la courbe en lui donnant la forme d’un « S » peu prononcé

Et voilà ! vous obtenez alors ceci :
Copie de elorahk

Ce high-key n’est pas parfait, cela est dû aux éléments sombres du vêtement et de l’arrière-plan qui sont un peu trop présents, mais l’effet est là.

Il est possible d’atténuer l’arrière plan en appliquant un vignettage clair (voir cet article : http://photo-phores.com/2012/11/04/vignettage-et-effets-de-lumiere-avec-photofiltre/ )

Ce qui donne cela :

Copie de Copie de Copie de elorahk

Voici un autre exemple, avec une photo plus épurée à l’origine, mais traitée exactement avec la même méthode :

Copie de hairs III
Pour conclure, le traitement high-key se fait le plus souvent en noir et blanc, ce qui est lié à son côté épuré, mais il est tout à fait possible de faire de très beaux high-key originaux en couleur (il faut généralement les désaturer un peu pour obtenir un rendu plus esthétique), ou en sépia…

A vous de jouer !

A-C. S.