Le traitement croisé (The Gimp)

Partons cette semaine à la conquête d’un autre logiciel de retouche et postraitement : The Gimp. C’est l’équivalent gratuit de Photoshop (ou presque), et s’il semble d’apparence difficile à utiliser on peut faire des trucs magiques avec, quand on connaît quelques petites recettes. Ainsi pour ma part je ne le maitrise pas du tout à 100%, mais je l’utilise en complément de Photofiltre, avec deux ou trois méthodes faciles à retenir que je vais partager avec vous.

Je commencerai donc dans cet article par un tutoriel consacré au traitement croisé, car il est relativement simple, et ne nécessite aucun prérequis particulier. Suivez le guide !

Vous avez dit traitement croisé ?

Vous avez toujours eu envie de savoir comment réaliser cet effet de couleurs un peu vintage, qui plait tant et qui donne un ton irrésistiblement nostalgique et rétro aux photos ? Cette technique est faite pour vous !

Copie de la chambre blue carrée    anne-claire    Copie de Sans titre 1341

Copie de Copie de cayeuxx    Copie de cocanouOI    Copie de LONGHZT II

Concrètement, il s’agit de faire varier les courbes de couleur. C’est pourquoi il est impossible de réaliser cet effet sur Photofiltre, même si on peut s’en approcher en jouant avec la balance des couleurs. Cette technique peut cependant s’utiliser avec d’autres logiciels, comme Lightroom par exemple, pour peu qu’ils proposent une fonction « Courbes de couleur ».


Allez, c’est parti !

–         ouvrez The Gimp, et dans Gimp ouvrer la photo que vous voulez traiter.

–         en haut cliquez sur Couleurs > Courbes. Une fenêtre avec les courbes de couleur s’ouvre

–         en face de Canal, choisissez dans la liste Rouge. La courbe qui s’affiche est celle du rouge

–         modifiez la courbe en lui donnant la forme d’un « S » peu prononcé, comme suit :

courbe-rouge

–         cliquez sur Valider

–         la fenêtre des courbes se ferme automatiquement : rouvrez-là

–         faites de même avec la courbe Vert

–         sélectionnez ensuite la courbe Bleu. Ici, il faut donner à la courbe la forme d’un « S » inversé, comme suit :

courbe-bleu

–         n’oubliez pas de Valider

–         enfin dans Canal revenez sur la courbe Valeur : c’est la courbe neutre qui va vous permettre d’équilibrer le contraste et la luminosité de l’ensemble.

–         Donnez lui, comme pour les courbes rouge et verte, la forme d’un « S », et validez.

–         Dans le menu, faites Fichier > Enregistrer sous (pour ne pas perdre votre original).


Et voilà !

Vous l’aurez compris, l’astuce de cette technique réside dans le principe des courbes en forme de « S ». D’ailleurs, le terme de « traitement croisé » vient du fait que l’on tire les teintes d’un coté (haut du « S ») puis de l’autre (bas du « S »), mais aussi du fait que les courbes sont croisées si on les imagine superposées (rouge et vert dans un sens, bleu dans l’autre).

Bien évidemment, c’est à vous d’adapter cette recette en faisant des « S » plus ou moins prononcés selon les photos que vous aurez à traiter. Il faut ajuster votre « S » en fonction des teintes que vous obtenez et du rendu final que vous souhaitez. Une fois encore, n’hésitez donc pas à tester, tâtonner, faire plusieurs essais, c’est la clé du progrès !
A-C. S.