Entretien avec…@patrickgilles

Nouvelle édition de Paroles d’Instagramers, avec cette semaine la présentation de la démarche photographique de Patrick, @patrickgilles sur Instagram.

Mais au préalable, et en réponse à vos questions par mail, Instagram ou la semaine dernière à la Paris Mobile Week, voici un petit rappel des objectifs de cette rubrique et les moyens d’y participer:

– Paroles: Des paroles plutôt qu’une parole dominante, des visions de la photographie. L’interview n’est pas qu’un moyen de faire de la curation comme il en existe ailleurs sur les réseaux sociaux et sites spécialisés. Il s’agit littéralement de « donner la parole », se nourrir des univers visuels d’autrui et entendre ce qu’ils ont à dire.

– Instagramers: iPhotographes, igers, instagramers…différentes appellations pour ces pratiquants de la photographie mobile. Utiliser Instagram et avoir une composante smartphone dans vos photos dont deux conditions pour faire partie de cette rubrique. Dans le cas contraire, Photophores dispose également d’une catégorie Coups de coeur.  

– Interview: Au rythme d’une par semaine, se faisant généralement par échange de mails. A noter: un « Grand Format » ,une sorte de coup de coeur avec deux fois plus de questions pour l’interviewémensuel, sera mis en place à partir de novembre, .

– Sélection? : la question revenant le plus fréquemment. Les personnes interviewées sont un mélange entre des coups de coeur personnels, et un appel à contribution que je réitère à nouveau ici: n’hésitez pas à partager vos univers visuels. Une adresse mail à laquelle vous pouvez écrire en indiquant votre profil @instagram : photophores.leblog@gmail.com. 

L’interview, c’est maintenant, avec des questions spécifiques étant donné l’utilisation majoritaire du reflex par @patrickgilles :

Petit préambule technique: téléphone, reflex, Applications et logiciels de post-traitement utilisés? 

A vrai dire je n’utilise que mon Canon reflex 650D et très peu mon iPhone 4. Peu de retouche sur mes photos, si ce n’est l’accentuation de la luminosité, le Tilt Shift et quelques fois le noir et blanc.

Où puises tu ton inspiration? 

Je suis plus souvent inspiré par l’architecture pour ses audaces, les paysages en observant leurs couleurs et diversité , les oeuvres d’art modernes et contemporaines, et le streetart. 

La photographie et @patrickgilles ?

L’intérêt de la photo est de figer le temps, un instant afin de comprendre, analyser l’émotion qui s’y dégage, pour donner une âme au sujet photographié: personne, paysages ou autre.

Tes photos se caractérisent par une attention particulière à un équilibre de la balance des blancs, un usage dominant de la couleur naturelle, et peu de retouches: comment l’expliquer? 

Je préfère les couleurs naturelles sans retouche car mon appareil les restitue parfaitement. Je n’utilise aucun filtre, mais accentue l’ISO ou le diminue suivant la luminosité du lieu pour mieux restituer la couleur chaude.

Ton approche photographique est très spécifique: asymétrie récurrente du cadrage, architecture en plan rapproché, extrême diversité des angles de prise de vue: que peux-tu nous en dire? 

J’adore casser les lignes, faire des plans de travers et plans de fuite. C’est pour moi une manière de donner une autre dimension aux objets ou monuments, un autre point de vue. Ces nouvelles approches de sujets peuvent paraître troublantes, mais offrent un intérêt artistique.

Comment définirais-tu ton rapport à Paris?

Paris est un sujet inépuisable pour réaliser des photos de par sa diversité architecturale et ses lieux mythiques. Au cours de mes déambulations, j’ai été particulièrement sensible  aux forts contrastes existant entre les parcs, les passages et galeries, les immeubles à l’architecture haussmannienne, ou bien le quartier d’affaires de La Défense. Il n’est pas cliché de dire que Paris est une « ville lumière » permettant de réaliser des photos de nuit extraordinaires grâce à la diversité des éclairages de ses bâtiments.

Que cherches-tu à montrer à travers tes photographies? 

Je montre et partage ma passion de la photo aux Instagramers. Faire connaitre Paris d’un autre oeil par ses détails et ses monuments. Faire découvrir ou redécouvrir l’art contemporain en photographiant de nombreuses expositions et salons. Je m’intéresse aussi au côté « social » d’Instagram,  en cherchant de nouvelles connaissances ayant le même intérêt que moi pour la photo, faire de cet art un moment de partage par l’intermédiaire de reportages ou virées nocturnes parisiennes.

Un conseil aux nouveaux Instagramers? 

Un seul conseil: continuer à être amoureux de la photo ! Nous faire découvrir de nouveaux lieux et s’enrichir de nouvelles façons de faire de la photographie.

S.A.