Comment trouver des modèles ?

Vous rêvez de vous lancer dans le portrait, la mise en scène, la photo de mode ou encore le reportage évènementiel, mais vous ne savez pas par où commencer pour trouver des modèles ou des clients ? Cet article est fait pour vous !

–         Sollicitez votre famille et vos amis pour passer derrière l’objectif

En effet c’est d’abord votre entourage qui vous permettra de vous exercer : n’hésitez pas à demander à un parent, une sœur, un(e) ami(e) proche s’ils veulent bien poser pour vous de manière ponctuelle. S’ils acceptent, expliquez-leur vos idées, et soyez précis dans vos directives, l’échange n’en sera que plus constructif. Soyez persuasif, mais s’ils refusent, surtout ne les forcez pas ! Rien de pire qu’un modèle crispé ou qui fait la gueule sur les photos : ça se voit, et vous serez frustré de ne rien arriver à tirer de votre séance. Vous pourrez toujours les solliciter à nouveau à un autre moment éventuellement.

–         Proposez vos services

Dans votre milieu professionnel ou social de manière générale, n’hésitez pas à parler de votre passion, expliquant ce que vous faites ou pouvez faire : ainsi, on fera facilement appel à vous si quelqu’un a besoin d’un photographe pour un heureux évènement, un mariage, une séance à offrir ou que sais-je.

–         Contactez d’autres photographes

C’est une astuce qui marche à tous les coups ou presque ! Sur les réseaux sociaux, nombreux sont les photographes possédant une page photo, un blog ou un site. S’ils sont de votre région, que vous n’êtes pas trop timide, et que leur travail vous plait, envoyez leur un petit message pour proposer une collaboration modèle/photographe – photographe/modèle du type « je pose pour toi et inversement » dans la joie et la bonne humeur !

Pour avoir fait cela plusieurs fois, je vous assure que c’est une bonne manière de faire des rencontres dans le milieu de la photo, et c’est encore plus sympa quand il s’agit de quelqu’un sensiblement du même âge que vous et que vos univers artistiques sont similaires ou complémentaires.

–         Passez des annonces

Sur la ou les plateformes sur laquelle vous publiez vos photos en ligne, n’hésitez pas à solliciter l’avis de vos « followers » divers et variés pour savoir lesquels seraient intéressés pour éventuellement poser pour vous.

Attention cependant aux annonces sur leboncoin ou autres sites non spécialisés dans la photo : ça fait quand même un peu glauque, et on sait jamais sur qui on tombe !

–         Participez à des work-shop

Certains photographes un peu plus expérimentés proposent des « work-shop », c’est à dire des séances où le photographe vient avec pas mal d’idées, un ou deux modèles, et son sourire pour expliquer sa manière de travailler et donner mille et un conseils pratiques à un groupe de novices en la matière ou de curieux d’apprendre. C’est l’occasion idéale pour apprendre de nouvelles techniques et photographier à gogo une ou plusieurs mises en scène toutes faites, tout en faisant des rencontres sympa. C’est généralement payant, mais cela reste raisonnable car ce n’est pas non plus un vrai stage photo. Renseignez-vous sur les pages des photographes que vous aimez pour voir s’ils en organisent, ou suggérez-leur l’idée !

–         Contactez des modèles professionnels

Des sites comme book.fr, jepose.org etc. rassemblent de nombreux profils de modèles professionnels. On en trouve aussi sur Facebook via leurs pages. Dans ce cas, il vaut mieux être sur de soi, avoir un projet photo qui tient la route, et surtout avoir un bon budget car les modèles pros doivent être rémunérés. Réservé aux confirmés et aux photographes professionnels, donc.

Ah tiens, vous avez dit rémunération ?

– Si vos modèles occasionnels et/ou opportunistes, servant de cobayes à vos expériences artistiques appartiennent à votre famille ou votre cercle d’amis, il semble aller de soi qu’ils ne vont pas vous rémunérer, et que vous n’allez pas les rémunérer non plus ! On fait ça dans la joie et la bonne humeur, donnant donnant : vous pouvez exercer vos talents, et ils en retireront de jolies photos pour leur usage personnel.

– Il en va de la même manière pour une collaboration modèle-photographe/photographe-modèle : chaque photographe pose pour l’autre, et tout le monde est content : inutile de parler rémunération surtout si aucun des deux n’est modèle professionnel.

– En revanche si ce sont vos amis ou votre famille qui vous sollicitent pour un service plus important, comme une séance photo précise, ou encore le reportage de leur mariage ou autre fête, vous pouvez leur faire un prix d’ami, même si vous n’êtes pas officiellement photographe pro. Soyez clair dès le début si vous souhaitez une petite rémunération, sur le montant comme sur les modalités de paiement, sinon ils penseront que vous faites cela gratuitement !