Entretien avec…Stéphanie Rucay @stefania131313

Deuxième édition de Paroles d’Instagramers , avec cette semaine dans nos colonnes l’univers photographique de Stéphanie, @stefania131313 pour les intimes de l’application.

Un portrait haut en images et en mots esquissé au pinceau des questions de Photophores: 

« Photographier, c’est une attitude, une façon d’être, une manière de vivre. » Les mots d’Henri Cartier-Bresson font office d’introduction à ta galerie: comment résonnent-ils en toi?

Je pense souvent, comme sans doute beaucoup d’igers, que mon appareil photo est une extension de moi même et qu’elle m’est propre. En somme, nos photos nous ressemblent.

Tes alliés indispensables pour « instagramer »? 

L’iPhone 4S, Hipstamatic et Snapseed.

L’univers visuel de Stefania131313: de quoi se compose t’il?

Mon univers visuel…il va dépendre de mon humeur et du moment vécu. Mais je reviens toujours aux photos d’enfants, à l’architecture et aux scènes de rue. Je suis sans cesse à la recherche de mes obsessions photographiques que sont les contre-jours et les ombres.

Un élément m’a tout particulièrement intrigué dans ta galerie: ces portraits d’enfants, très souvent en noir&blanc. Que représentent-ils pour toi?

Je prends souvent des scènes de vie, j’essaye de saisir des instants, des mouvements. Les enfants ont cette spontanéité et cette vie que je cherche à capter. Le noir et blanc m’a toujours paru parfait pour les mettre en lumière. Ne garder que l’essentiel et peut-être une certaine forme de nostalgie.

Tu es à la créatrice du challenge « A la manière de » sur Instagram. Pour nos lecteurs, peux-tu en expliquer le concept?

L’idée est simple, il faut s’inspirer -et non copier- de la galerie photo de l’iger gagnant tout en gardant son identité photographique.

Par exemple photographier un thème du challenger tout en y ajoutant ses propres traitements, ses couleurs ou son cadrage…

Ce challenge a lieu tous les mardis soir de 20h à 00h, les photos couleurs ou noir et blanc doivent être déposées sur le tag#a_la_maniere_de.

Et enfin il est à noter que seul le challenger désigne la photo qui se rapproche le plus de son univers, personne d’autre n’intervient dans le vote.

« A la manière de » m’intrigue décidément beaucoup: comment t’es venue cette idée et en quoi les clichés proposés ont influencé tes propres photos?

Les univers de certains de mes igers friends m’ont énormément marqué, parce qu’ils ont des thématiques, des couleurs, ou des cadrages bien à eux. Je pense tout naturellement à @cyberpetrus, @marionkna, mcg_1978, @kaa_rine……

Et depuis plusieurs mois maintenant mon quotidien est rempli de leurs photos, et j’avais envie d’oser, de réaliser des photos « à leur manière » mais toujours avec ma vision.

L’idée d’un challenge m’est également venue car je voulais partager et donner la possibilité de faire connaître les galeries d’autres igers de manière ludique.

Les retours sur ce challenge sont très positifs, les participants comme les challengers me disent que c’est un beau moment d’échange et une belle expérience.

Personnellement ce jeu m’a permis -car je joue j’en fais le rappel- de réaliser de nouveaux traitements, de voir les choses sous un autre angle.Je suis plus attentive à ce qui m’entoure et regarde mon environnement autrement.

De quelle manière ta démarche photographique a été modifiée du fait du choix du smartphone comme appareil de prise de vue?

Ce choix m’a permis de réaliser ma passion plus facilement. Je peux désormais faire des photos en toutes circonstances et à l’envie -dans la rue, dans le métro, au travail…-, les « retravailler » et les partager sur le moment. J’utilise toujours mon reflex, mais le smartphone me permet de m’affranchir de la technique pour me consacrer à un aspect plus créatif de la photo.

La question de la fin: un conseil de Stéphanie aux nouveaux Instagramers?

Amusez vous, partagez et aimez vos photos.

S.A.