Entretien avec…@30avril

Vous faire découvrir l’envers du décor de la photographie Instagram, partager des instants visuels et des conceptions plurielles de l’image, tel est l’objectif de Paroles d’Instagramers. Entre ruptures et continuités par rapport à la photographie « traditionnelle », le téléphone bouleverse notre rapport à l’instant photo et crée de nouveaux usages.

Eric, alias 30avril sur Instagram, a accepté d’inaugurer cette rubrique en répondant aux questions de Photophores, et nous l’en remercions.

En guise d’introduction, commençons par ton photophone:

IPhone 4S

Quelles applications de post-traitement utilises-tu?

Snapseed, Framestatic et Be Funky

Qu’est-ce qu’Instagram a apporté à ta démarche photographique?

Le regard des autres te pousse à aller plus loin, à aller chercher au fond de toi. J’inspire et les autres m’inspirent. On se connecte les uns aux autres par une passion commune. C’est une façon d’aller vers les gens et de les laisser venir à toi.

Décris nous ton univers photographique:

Il est essentiellement centré autour du noir et blanc: parfois des monuments, des paysages urbains; parfois les gens, les silhouettes que je croise et qui attirent mon regard. J’aime intégrer dans mes photos un univers cinématographique , ma passion première. Un univers vivant, sensuel, oscillant entre joie et nostalgie, et toujours en mouvement. J’essaie de partager ma vision du monde et d’inspirer les autres. Le monde est en perpétuel changement. Un changement pas seulement nécessaire, mais inévitable.

Dans tes photos, j’ai noté l’importance très forte du support textuel, sous forme de légendes, chansons,références cinématographiques…: En quoi l’écrit nourrit-il ta créativité?

J’aime énormément donner une référence écrite à mes photos, car elle complète ma vision et ma façon d’inspirer les gens. J’apprécie tout particulièrement associer une chanson ou une musique à mes photos, comme un souvenir lointain qui referait surface. Parfois, il m’arrive de partir d’une chanson, puis j’essaie de la mettre en images. Il y a pour moi un écho indispensable entre une photo et l’imaginaire dans lequel elle vous transporte, un écho entre l’image et le son.

Le tag #lhommequiaimaitlesfemmes: peux-tu nous en dire plus?

J’ai commencé à photographier des femmes de dos, souvent leurs jambes, ou leurs silhouettes. C’était pour moi une façon de leur rendre hommage et en même temps de laisser une trace d’une émotion visuelle. Assez rapidement j’ai pensé au film de Truffaut –L’Homme qui aimait les femmes- que j’apprécie énormément; cela m’a amusé de créer ce tag.

30avril est un adepte du noir&blanc: portraits, paysages urbains avec vignettes,… Pourquoi?

Je suis fasciné par le noir et blanc, par les contrastes forts, les nuances, les ombres. Il y a pour moi une part de vérité que je ne trouve pas dans les photos en couleur. Le noir et blanc est aussi esthétiquement très beau. J’y vois enfin une relation avec le cinéma en noir et blanc qui a bercé mon enfance….

Un conseil pour les nouveaux Instagramers?

OSER, et expérimenter, partager votre vision du monde , c’est tellement enrichissant !

S.A.

Vous avez une galerie photo sur Instagram et souhaitez faire partager votre univers?

N’hésitez pas à nous contacter via le formulaire ci-dessous ou à l’adresse mail suivante: photophores.leblog@gmail.com