Maquiller un modèle en post-traitement

Cette semaine, je vous apprends à masquer les défauts de peau d’un modèle en trois clics, et même à lui mettre du rouge à lèvres… C’est parti !

Masquer les défauts de peau d’un modèle (boutons, taches, petites rides…)

–         ouvrir la photo sous Photofiltre

–         zoomer sur l’endroit qu’on veut corriger

–         sélectionner l’outil « doigt » dans la colonne à droite

–         règler l’opacité entre 50 et 90 selon l’importance des défauts à masquer

–         et enfin passer plusieurs fois la zone à corriger : cliquer dans une zone périphérique (généralement plus claire) et tirer (sans relacher le clic, vous voyez ce que je veux dire) vers la zone à corriger

Exemple : suppression d’un bouton disgracieux

Ajouter du rouge à lèvres à un modèle

Bon bien sur il vaut mieux maquiller son modèle au préalable, c’est-à-dire avant de prendre la photo, mais comme je suis tête en l’air et un peu indécise, il m’est arrivé plusieurs fois de shooter sans y avoir pensé, et de me dire au moment de la retouche « tiens, la photo aurait plus de force avec une petite touche de rouge/rose/etc en plus ! »

La recette magique qui marche à tous les coups est donc la suivante :

–         ouvrir la photo sous Photofiltre et zoomer sur les lèvres du modèle

–         sélectionner avec précision les lèvres avec l’outil « sélection polygonale »

–         varier la teinte si besoin avec l’outil « balance des couleurs > vers le rouge, ou > vers le magenta…

–         faire une légère désaturation (> réglages > teinte/saturation > saturation -5 ou-10%)

–         cliquer sur le bouton « correction gamma moins » une fois ou deux selon l’intensité désirée

–         sélectionner le tour uniquement des lèvres, toujours avec « sélection polygonale »

–         appliquer du flou : > filtre > atténuation > encore plus flou

Astuces :

– Il faut soit que le modèle ait la bouche fermée, soit répéter l’étape (une fois pour les lèvres supérieure, une fois pour la lèvre inférieure), sinon ses dents vont prendre une teinte bizarre…

– Plus il s’agit d’un portrait de près, plus la précision est de mise à toutes les étapes, quitte à utiliser un peu l’outil « doigt » pour lisser une sélection qui n’a pas été assez précise.

– Cette technique marche aussi pour le vernis à ongles…

Exemples de photos où les lèvres du modèle ont été colorées au post-traitement :